Télévision technologique | Technologie télévisuelle

Au cours des dernières semaines, on a pu lire sur les blogues des collègues du cours CRM809 des résumés et critiques d’ouvrages portant sur les communications, les technologies et leurs enjeux. Si le mien portait sur le livre Groundswell de Charlene Li et Josh Bernoff, celui de Cynthia Boucher s’attardait sur La télévision à l’ère d’Internet de Jean-Paul Lafrance.

Depuis près de 60 ans, la télévision a connu de nombreuses transformations, mais a toujours su continuer à s’imposer dans l’univers média. D’abord média d’information, d’éducation et de distraction, le petit écran a doucement évolué afin de devenir également le reflet du quotidien de ses auditeurs. Et depuis quelques années, la vitesse à laquelle non seulement la télévision en elle-même mais aussi notre façon de la consommer ont changé a connu une poussée fulgurante.

L’arrivée du Web 2.0 crée une proximité nouvelle avec le téléspectateur (après une proximité tant imaginée autrefois, alors que l’on soignait sa tenue vestimentaire au moment de s’installer devant le petit écran, croyant que les personnages illuminés qui y prenaient vie et qu’on admirait tant pouvaient également voir ce qui se passait dans chaque foyer). La téléréalité a créé certes  une dynamique nouvelle et conduit à l’émergence d’une nouvelle tendance: l’instantanéité. Non seulement le public peut-il devenir maître du destin télévisuel, mais on voit et peut vivre le monde dans l’immédiat (ou presque), alors qu’autrefois, les contenus télévisuels étaient développés et travaillés des mois durant. Voilà qui peut déjà métamorphoser toute une industrie!

Le Web 2.o a favorisé une sorte de « détournement social d’internet »: le public en a repris possession, au détriment des concepteurs originaux et souvent des organisations. Thème largement abordé dans Groundswell, d’ailleurs.

Ce rapport en temps « réel » gagne en importance avec l’utilisation de plusieurs écrans en simultanés par un téléspectateurs: le petit écran n’est plus nécessairement le seul centre de l’attention. Il y a la télévision sociale (avec les réseaux sociaux comme Twitter ou Facebook par exemple), oui. Mais il ne faut pas oublier que le consommateur du petit écran élargit bien au-delà ses habitudes. Comme nous l’avons vu dans le cadre du cours, le fascinant « deuxième écran » occupe de plusieurs façons. En effet, en 2012 aux États-Unis, 60% vérifiaient aussi leurs courriels, 46% naviguaient à la recherche d’information non liés à l’émission télévisée qu’ils visionnent, 42% erraient sur les réseaux sociaux, 30% appréciaient (ou non) des résultats sportifs. Enfin, 29% des spectateurs utilisant un second écran rehausseraient leur expérience télévisuelle en cherchant des contenus en lien avec ce qu’ils regardent au petit écran.

La chaîne de valeurs se réorganise. Alors que producteurs, télédiffuseurs, distributeurs et récepteurs se suivaient un à la suite de l’autre dans une séquence chronologique conduisant, ultimement au consommateur (au spectateur), tout converge désormais directement vers ce dernier.

Les audiences se déplacent: on ne consomme plus la télévision uniquement aux heures prescrites par le téléhoraire. Non.

La télévision doit s’adapter à de nouvelles exigences, tant au niveau du format que de l’accessibilité. Et l’offre télévisuelle en ligne en témoigne largement. On n’a qu’à penser à tou.tv ou Netflix ou medici.tv pour la musique classique. Ajoutons à cela webséries, chaînes spécialisées, chaînes Youtube et contenus vidéo exclusifs.

Heidegger soutenait que les mondes émergent de la rencontre des humains avec la réalité. Or, lorsque la réalité devient un univers débordant de nouvelles tendances technologiques, dans quel monde vivons-nous? La télévision telle que nous la consommons aujourd’hui, avec ces écrans qui nous permettent d’interagir en direct, de rehausser notre expérience ou tout simplement d’accomplir plusieurs tâches simultanément, nous transforme-t-elle en cyborg?

Tagué , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :